Allergie à la coloration : les dangers de la PPD (paraphénylènediamine)

allergie à la coloration

Une allergie à la coloration chimique peut être mortelle. Oui, on peut mourir parce que l’on s’est teint les cheveux ! Il y a quelques jours, les médias ont relaté l’expérience traumatisante d’une jeune femme ayant fait une allergie au PPD (paraphénylènediamine) après s’être colorée les cheveux. Son témoignage alerte sur la dangerosité du paraphénylènediamine. Présente dans la majorité des colorations chimiques, développer une allergie au PPD peut être désastreuse pour la santé et le cuir chevelu.

Qu’est-ce que la PPD ?

La paraphénylènediamine (PPD) est un produit chimique très allergisant, de la famille des benzènes. On la trouve dans 90% des colorations de type foncé disponibles dans le commerce. Redoutable allergène, la PPD a eu le triste privilège d’avoir été nommée « Allergen of the Year » en 2006 par l’American Contact Dermatitis Society. Malgré son interdiction dans les cosmétiques, la paraphénylènediamine reste autorisée dans les colorations pour cheveux.

Attention, on trouve aussi la paraphénylènediamine sous d’autres appellations :
1,4-Diaminobenzene, Developer 12, Fur Black 41866, p-Amimoaniline, 1,4-Benzenediamine, Developer PF, Mako h, p-benzenediamine, 1,4-Phenylenediamine, fouramine d, Orsin, p-Diaminobenzene, 4-Aminoaniline, fourrine d;, oxidation base 10, p-Phenylene diamine, benzofur d, fourrine i, pelagol dr, Phenylenediamine base, C.I. 76060, fur black r, pelagol grey d, Renal PF, C.I. developer 13, fur brown 41866, Pelagol D, Rodol D, C.I. oxidation base 10, furro d, PPD, Santoflex ic, developer 13, fur yellow, Peltol D, Tertral D, durafur black, Futramine D, Phenyhydrazine, Ursol D

A quoi sert la paraphénylènediamine (PPD) ?

La paraphénylènediamine permet de faire pénétrer l’agent colorant à l’intérieur de la fibre des cheveux, pour une tenue plus longue. Or, ce composé passe facilement la barrière cutanée tant au niveau du cuir chevelu que des mains. Ceci pose de graves problèmes sanitaires. En provoquant une réaction chimique, ce traitement très agressif pour le cheveu n’a vraiment rien de réjouissant !

Quels sont les risques d’une allergie au PPD ?

Premièrement, il existe un fort risque de développer une violente allergie à la coloration. Une allergie au PPD peut se traduire par l’apparition d’un eczéma sur le visage et le cuir chevelu. En conséquence, il est primordial de consulter un médecin ou un dermatologue. Autre problème : une fois installée, l’allergie au PPD est définitive. Un nouveau contact avec la substance provoquera une réaction d’hypersensibilité. On ne peut plus se colorer les cheveux sous peine d’avoir de l’eczéma épouvantable, gravissime qui peut nécessiter une hospitalisation avec des œdèmes de la face. D’autre part, la paraphénylènediamine est la première cause d’eczéma allergique chez les coiffeurs. A force de manipuler des colorations au quotidien, des crises d’asthmes peuvent progressivement apparaître. Plus grave, des études ont montré que les cancers de la vessie et de la gorge sont observés en surnombre chez les professionnels de la coiffure.

Les dégâts d’une allergie à la coloration

Ces dernières années, l’allergie à la coloration a fortement augmenté. Défigurée, hospitalisée d’urgence, perfusée aux corticoïdes…  Il aura fallu le témoignage d’Estelle et son allergie à la coloration, pour découvrir une réalité bien plus vaste. En effet, 2 à 3 % de la population développe une allergie au PPD alors qu’aujourd’hui, une personne sur deux se teint les cheveux. Une allergie à la coloration n’est donc pas rare ! Par conséquent, il faut faire attention aux autres substances chimiques. Par exemple, connaissez-vous le Résorcinol ? Ce produit toxique est utilisé dans la majorité des colorations chimiques. Comme la paraphénylènediamine, le Résorcinol passe la barrière cutanée. Il cause de l’eczéma, des allergies et des irritations. Reconnu comme perturbateur endocrinien (thyroïde) et immunitaire, une surdose peut entraîner des effets sur le système nerveux central.

Comment éviter une allergie au PPD ?

Pour éviter le mauvais choix de coloration, une seule solution : optez pour la coloration 100% naturelle ! La coloration végétale Hairborist est garantie sans paraphénylènediamine (PPD), Résorcinol, Diamines, etc… Véritable soin naturel, elle enrobe le cheveu et forme une gaine protectrice. La coloration naturelle est conseillée aux personnes qui ont développé une allergie à la coloration chimique. C’est aussi la coloration recommandée pour celles et ceux qui ont été traités par chimiothérapie.

Pour en savoir plus sur la coloration végétale Hairborist, cliquez ici.