Chimiothérapie & cheveux

Être confrontée à la chute des cheveux et vivre durant quelques mois avec un crâne chauve sont des épreuves très difficiles à vivre pour de nombreuses femmes durant leur traitement du cancer. Voici quelques conseils pour prendre soin de vous et de vos cheveux pendant et après la chimiothérapie.

Pourquoi la chimiothérapie cause-t-elle la chute des cheveux ?

La chute des cheveux (“alopécie”) est l’effet secondaire le plus connu et le plus visible de la chimiothérapie. Ce traitement du cancer est effectué par des « cytostatiques ». Les cellules cancéreuses ont pour propriété de se diviser rapidement. Les cytostatiques sont des médicaments qui ciblent l’élimination de ces cellules à division rapide. Or, les cellules responsables de la pousse des poils et des cheveux sont aussi à division rapide. Les médicaments éliminent ces cellules, voilà ce qui provoque la chute des cheveux après une chimio. Heureusement, cet effet secondaire due à la chimiothérapie est temporaire. Les cheveux repoussent à la fin des traitements, à raison d’environ un centimètre par mois.

Comment prendre soin de ses cheveux pendant un traitement de chimiothérapie ?

Pendant une chimiothérapie, les cheveux souffrent beaucoup. Il est important de les laver, les brosser et les hydrater avec douceur. Nous vous conseillons de ne pas les laver trop souvent et d’utiliser un shampoing doux. Evitez aussi de les agresser avec la chaleur du sèche-cheveux (réglez-le à la température minimale), des bigoudis chauffants, des fers chauds ou encore du brushing. Vous pouvez utiliser une brosse douce à poils souples. Par contre, évitez de les brosser le jour même de la chimio. Ensuite, vous devez bannir les colorations chimiques trop agressives pour votre cuir chevelu beaucoup plus sensible.

La coloration végétale après une chimiothérapie

Quelques semaines après la dernière séance de chimiothérapie, les premiers cheveux repoussent. Si vous souhaitez faire une teinture, optez pour une coloration végétale. Sans ammoniaque, sans paraben et sans résorcine, c’est le meilleur choix pour protéger et gainer vos cheveux, encore fragilisés par les traitements.
La coloration végétale nourrit et protège durablement la chevelure contre les agressions extérieures. Ce qui vous permet d’avoir un cheveu en bonne santé, qui a du volume, de la lumière et un gainage naturel. Les risques d’irritations et de réactions allergiques du cuir chevelu à la coloration végétale sont quasi inexistants.
Certains médicaments ne provoquent pas ou peu de chute des cheveux mais ils deviennent plus fins, plus fragiles. La coloration chimique est fortement déconseillée car la chimiothérapie reste un traitement lourd qui affaiblit la fibre capillaire et la barrière cutanée.

Quand programmer une coloration végétale après une chimiothérapie ?

Les avis sont partagés et cela dépend surtout de l’état du cuir chevelu après la chimio : est-il sec ? irrité ? Dans ce cas, il est recommandé d’attendre que les cheveux aient recouvert l’ensemble du cuir chevelu, soit 2 à 3 cm de repousse. Vous pouvez aussi demander l’avis de votre coiffeur qui pourra vous fournir des conseils spécialisés.

coloration vegetale naturelle hairborist