Le Cruelty Free dans les cosmétiques

En cosmétique, les tests sur les animaux sont un sujet sensible. De plus en plus de marques apposent la mention « Cruelty Free » sur leurs produits cosmétiques. Que signifie cette appellation ? Quelles garanties apportent-elles aux consommateurs ?

Les tests sur les animaux sont interdits en Europe

Aujourd’hui, les produits cosmétiques testés sur les animaux ne sont plus commercialisés en France. Les lois de 2009 et 2013, votées par l’Union Européenne, interdisent les tests sur les animaux. Ces interdictions concernent aussi bien le produit fini que les ingrédients qui le composent. Idem pour les produits importés (depuis 2013.) Quiconque enfreint cette loi s’expose à des poursuites judiciaires.

A quoi sert le Cruelty Free ?

Parmi les nombreux labels Cruelty Free présents sur le marché, Leaping Bunny et Cruelty Free de PETA sont les plus stricts. Ces labels garantissent que la marque ne commercialise pas en Chine et qu’aucun produit ou ingrédient qui les compose n’est testé sur les animaux.

Le Cruelty Free garantit aussi au consommateur :

  • qu’aucun produit fini ou ingrédient qui le compose n’a été testé sur les animaux
  • que les fournisseurs ne pratiquent pas d’expérimentation animale
  • que la marque accepte d’être contrôlée à tout moment par un organisme indépendant

Acheter des produits capillaires Cruelty Free

Pour être sûr de consommer “Cruelty Free”, il faut rester vigilant quant aux zones d’exportation de vos cosmétiques, acheter des produits capillaires labellisés et/ou fabriqués en Europe. Aucun risque avec Hairborist, puisque tous nos produits capillaires sont fabriqués en Belgique. De plus, nos produits capillaires sont vegan (excepté les cires de coiffage). Enfin, nous avons fait le choix de travailler avec le label EcoGarantie, un label biologique de renom. Ce label interdit notamment de tester les produits finis sur les animaux.