Gaulthérie couchée

Gaulthérie couchée

Gaultheria procumbens

Gaulthérie couchée

Photo: douneika – CC BY-NC-SA

La gaulthérie couchée est un sous-arbrisseau rampant d’une hauteur maximale de 15 cm que l’on rencontre principalement en Chine et au Canada. Elle porte d’octobre à mars de petites baies rouge écarlate

Egalement retrouvé sous le nom de Wintergreen ou thé des bois, ces feuilles sont utilisées en infusion pour faire baisser la fièvre et calmer les rhumatismes.

L’huile essentielle de gaulthérie couchée est obtenue à partir de la distillation des feuilles de la plante. Elle libère une odeur connue de tous car on la retrouve très souvent dans les huiles ou les gels de massages musculaires.

Composée à 99 % de salicylate de méthyle, c’est l’une des rares huiles essentielles à contenir majoritairement une seule molécule. Cette molécule est un puissant anti-inflammatoire. Les 1% restants renferment des traces de monoterpènes, monoterpénols, alcools, aldéhydes et cétones. Ces substances qui composent les 1 % restants lui confère d’autres propriétés spécifiques.

Sa cousine la gaulthérie odorante ou Gaultheria fragrantissima, originaire du Népal, possède des propriétés similaires à la gaulthérie couchée mais contient moins de salicylate de méthyle dans sa composition.

L’acide acétylsalicylique, plus communément appelé « aspirine » est un dérivé du salicylate de méthyle. Ce qui explique l’usage courant de l’huile essentielle de gaulthérie dans tous les processus inflammatoires. De plus, en application cutanée, elle a la capacité de réchauffer les zones atteintes.

Cette huile essentielle sera donc une inconditionnelle pour toutes les préparations traitant les rhumatismes, l’arthrose, les crampes musculaires, les élongations, les déchirures, les tendinites, les polyarthrites rhumatoïdes, les épicondylites mais également les cystites, les colites néphrétiques… Elle réchauffera les muscles et apaisera les tensions.

Outre son action anti-inflammatoire remarquable, l’huile essentielle de gaulthérie possède des propriétés anti-spasmodiques, hypotensives, légèrement vasodilatatrices et anti-douleurs. Elle sera donc utile en cas d’hypertension, de maux de tête (d’origine hépatique), de douleurs menstruelles (avec frilosité) ou de coronarite aigue.

De par son action stimulante sur le foie,  on la retrouvera pour le traitement des petites insuffisances hépatiques.

L’huile essentielle de gaulthérie sera principalement utilisée en massages pour tout ce qui est douleur ou mauvaise circulation. Une autre façon de l’utiliser sera l’olfaction (profonde inspiration directement au bouchon) dans les cas d’hypertension ou pour réchauffer les tempéraments un peu trop « froids ».

Déconseillée chez la femme enceinte et allaitante, les enfants de moins de 6 ans, elle peut s’avérer irritante pour la peau. Il sera donc préférable de la diluer dans une huile végétale avant toute application cutanée notamment sur des zones étendues (pensez à l’huile d’arnica par exemple !).

Cette huile essentielle ayant principalement dans sa composition du salicylate de méthyle, les personnes allergiques à l’aspirine devront éviter cette huile essentielle et les personnes sous traitement anti-coagulant devront l’utiliser avec beaucoup de prudence.

De plus en plus utilisée, la gaulthérie est l’une des principales huiles essentielles anti-inflammatoires.

Origine

Chine, Canada

  • anti-inflammatoire
  • anti-spasmodiques
  • hypotensives
  • légèrement vasodilatatrices et anti-douleurs
  • rhumatismes
  • arthrose
  • crampes musculaires
  • élongations
  • déchirures
  • tendinites
  • polyarthrites rhumatoïdes
  • épicondylites
  • cystites
  • colites néphrétiques
  • Déconseillée chez la femme enceinte et allaitante
  • les enfants de moins de 6 ans
  • elle peut s’avérer irritante pour la peau
  • A éviter chez allergiques à l’aspirine
  • En cas de traitement anti-coagulant utiliser avec beaucoup de prudence
2017-10-17T17:42:02+00:0029 Avril 2016|