Shampoing solide : pour ou contre ?

shampoing solide

Très tendance sur les réseaux sociaux et dans les boutiques « zéro déchet » le shampoing solide intrigue. Une forme de savon, conçu avec peu d’eau, vendu sans emballage… quels sont les avantages et les inconvénients de ce cosmétique naturel ?

Shampoing solide : un geste pour la planète ?

Pratique et écologique, le shampoing solide à tout pour plaire aux consommateurs engagés pour l’environnement et experts du « zéro déchet ». Il est aussi facile d’utilisation : un peu d’eau et le tour est joué ! Sa forme solide permet aussi d’incorporer des poudres de plantes, des beurres ou autres laits végétaux. Sur le papier c’est donc un sans faute, mais qu’en est-il de la réalité ?

Shampoing solide : une composition problématique

Entre un shampoing liquide et un shampoing solide, il y a des différences fondamentales au niveau de la formulation. Et de ces différences, découle le principal problème avec le shampoing solide. Tout commence avec le choix des tensioactifs. Dans un shampoing, ce sont eux qui vont lui donner sa texture et sa capacité à mousser. Dans un shampoing solide, c’est un paramètre très important car, de par sa nature solide, il va falloir en mettre suffisamment. Il faut aussi recourir à des agents lavants au pH agressif. Plus le pH est éloigné de celui de la peau, plus le produit sera susceptible d’être mal toléré. Or, la forme solide ne permet pas d’ajuster correctement le pH durant la fabrication. Quels sont les résultats sur vos cheveux ? Irritabilité, sensibilité, intolérance du cuir chevelu, sécheresse de la fibre capillaire… à long terme, les conséquences peuvent être désastreuses pour votre chevelure !

Autre problématique avec la glycérine présente dans ce shampoing et qui obstrue la cuticule. Par conséquent, avant chaque coloration aux plantes, le coiffeur végétal devra probablement appliquer un masque capillaire à l’argile afin de « détoxifier » et préparer les cheveux de la cliente avant coloration.

Enfin, nous vous proposons une dernière réflexion sur le sujet : plus un produit est concentré en tensioactifs, plus il vous faudra d’eau pour le diluer et l’éliminer pendant l’utilisation. Donc, l’argument du shampoing solide « on utilise moins d’eau » n’est pas valable.

Bouteilles rechargeables : un pas vers l’écologie

Afin de limiter les dégâts causés par le plastique sur notre planète, Hairborist a fait le choix des bouteilles rechargeables. Ce système de remplissage est, selon nous, la meilleure alternative possible entre environnement et qualité/soin du cheveu. De plus, Hairborist offre une remise sur chaque bouteille vide remplie. Toutefois, les bouteilles rechargeables ne s’utilisent pas sans quelques précautions. Cliquez ici pour découvrir les étapes à respecter lors du remplissage de nos bouteilles.